Alain Desjeunes… Quatre Boules de Cuir

13 janvier, 2013

Alain Desjeunes et Claude Nougaro

Classé sous Photos,textes — Alain Desjeunes @ 15:11

_MG_7988  _MG_8103  _MG_8137    _MG_8091 sans titre-5848

le DOC   Poster_quatre boules de cuir  dsc5590.jpg    Alain Desjeunes et Claude Nougaro dans Photos dsc_5614-200x300  adyar-22-janvier-2006-238-300x200 dans textes  le doc 2014    _MG_3028         _MG_2902  _DSC3742_DxO  _DSC3756_DxO IMG_9817   _DSC3711_DxO  IMG_9079   IMG_9784

Crédit Photos Manuel Guyon/Philippe Baldin /Ben’J photos Cabourg

Un partage généreux entre la scène et le public et une redécouverte des textes du grand artiste.  C’est un spectacle hommage avec une interprétation personnelle d’Alain Desjeunes dont le timbre de voix colle particulièrement bien aux textes de Monsieur Claude Nougaro. C’est du Nougaro sans Nougaro. Loin de l’imitation qui n’aurait aucun intérêt particulier, on vit pourtant ici la force des instants Nougaro.

 Une allure, une gueule et une voix. Tu te dis : « ça ressemble beaucoup à…, non ? » Et puis non, tu réalises très vite que non, finalement, c’est différent, pas mieux, pas moins bien non plus, c’est simplement et magnifiquement différent. Durant deux heures, tu vibres, tu swingues, et tu chantes … Que demander de plus ? Rien justement, c’était fort, c’était beau et c’est à voir absolument, sans aucune réserve… Complètement emballé quoi ! Respect Monsieur Desjeunes, et vivement votre prochain spectacle ! (Frank Viseux – Le magazine)

 Vincent Aubert (trombone) Olivier Voisin (trompette) Ludovic Germain (Saxophone)     IMG_8699

« Quatre boules de cuir » Alain Desjeunes et son jazz gang jouent Nougaro, à la plage

Francis Gambini (piano) _MG_3101 Pierre Millet (trompette) _DSC3725_DxO David Houel (piano) _DSC3764_DxO

Merville-Franceville le 12 août 2016, par Alain Lambert ——

Merville-Franceville, juste avant Cabourg et Deauville, en venant de Caen. En moins huppé et plus familial. Il a fait beau et chaud et le soleil se couche derrière un palmier.

Alain Desjeunes y travaille, le jour, mais la nuit venue, il reprend, ce soir, dans son spectacle hommage intitulé « Quatre boules de cuir », les chansons de Claude Nougaro. On entend presque parfois la voix du Toulousain, tant la tessiture est proche, dans certaines inflexions, et selon les paroles. Mais sans volonté d’imiter, juste de le chanter, avec sa voix à lui, sa voix d’ici, qui s’en approche ou s’en éloigne, comme la mer derrière la scène.

Une voix à la hauteur, donc, et qui s’y donne à fond, depuis longtemps. Avec la crème des musiciens du coin. Et ça fonctionne tout en swing. Alain Aubert aux guitares, Thomas Planque, à la basse ou contrebasse, Anthony Langevin à la batterie, Francis Gambini aux claviers, Ludovic Germain aux saxs, Pierre Millet à la trompette et Vincent Aubert au trombonne et au berimbao. Que du beau monde.

Le public chantonne. Et il en redemande. Nougayork bien sûr, La pluie, Tu verras, Bidonville, Le cinéma, Je suis sous, Cécile, Toulouse, Je crois, Rimes, L’enseigne, Fever, Le Jazz et la Java, Sing Sing Song, Armstrong, Le chat, La vie en noir, Tourner la page…

La petite brise qui vient de la mer n’est pas si chaude, mais le chanteur a tombé le blouson. Il n’en a plus besoin, il est habité, ne reprenant son souffle, sur le ring,  que pendant les intros et les solos des musicos, très à l’aise sous « le bec de jazz, autour de minuit ».

Un super concert de presque deux heures, un peu nostalgique, mais bien vivant, avec de vrais musiciens. Donne-moi ta voix, camarade…

Anthony Langevin (batterie) IMG_8757   Alain Aubert (guitare) IMG_8732 Thomas Planque (basse) IMG_8742

Le Chat  enregistré au DOC à Saint-Germain d’Ectot (14)  Image de prévisualisation YouTube

Alain Desjeunes : une carrière dans la restauration, de nombreux voyages, Brésil, Japon, Mexique, Canada, Europe, des rencontres musicales, des restaurants en Normandie et la pause :

2001 Alain Desjeunes, auteur, une Histoire de mots, un recueil de textes et de nouvelles Le Temps d’un Espace, deux romans Dernier Sursaut et Reste Encore Un Peu, un ouvrage de nouvelles Nettoyage à sec, un livre d’histoires courtes Juste le Temps et un autre de poésies Paroles de Nuit
2004 il décide de rendre hommage à Claude Nougaro à travers un spectacle « Ci-Nougaro m’était chanté » Soutenu par l’association Claude Nougaro, des rencontres avec Hélène Nougaro ainsi qu’avec Cécile, le spectacle tournera en Basse et haute Normandie, avec des incursions parisiennes, pendant 4 ans.
2009. Une rencontre avec Yves Gilbert, (compositeur de Serge Lama entre autre), va lui permettre de mettre ses propres textes en chansons et de commencer une nouvelle aventure.

L’homme sans tête est né. Auteur à textes et parlant beaucoup des femmes, ses mots font vibrer, swinguant sur des mélodies très ‘jazzy’ mêlant blues, soul, reggae, latino, on se laisse transporter dans un univers musical rempli de mots poignants qui marquent les pensées et restent ancrés dans les mémoires

Alain Desjeunes retourne donc sur scène avec son propre spectacle. Entouré de 4 musiciens de talent, qui s’occupent des arrangements, (David Garcia au piano, Alain Aubert à la guitare, Anthony Langevin à la batterie et Thomas Planque à la basse) il mélange sur scène les chansons de Claude Nougaro et les siennes.
Au cours des années 2010 et 2011 il sillonnera la Normandie pour des concerts d’été.
2014 après 3 ans d’absence retour sur scène avec l’hommage des 10 ans de la disparition de Claude Nougaro, Quatre boules de cuir !
7 musiciens, l’équipe du départ, Alain Aubert à la guitare, Anthony Langevin à la batterie et Thomas Planque à la basse, Francis Gambini remplace David Garcia au clavier, puis Vincent Aubert au trombone, Ludovic Germain au saxe et Olivier Voisin à la trompette.

Quatre boules de cuir  enregistré au DOC à Saint-Germain d’Ectot (14)  Image de prévisualisation YouTube

Nougayork   enregistré au DOC à Saint-Germain d’Ectot (14) Image de prévisualisation YouTube

Femme Fatale  Enregistrée au DOC  Alain Desjeunes, filmé par M.Guyon et son équipe, au son L.Beaujour, aux lumières J.Clémentin, avec A.Langevin, A.Aubert, V.Aubert, T.Planque, O.Voisin, L.Germain, F.Gambini

Image de prévisualisation YouTube

Armstrong

Image de prévisualisation YouTube

Je suis sous

Image de prévisualisation YouTube

 


 



4 septembre, 2008

Une histoire de gosse dans un autre monde…

Classé sous textes — Alain Desjeunes @ 17:59

J’ai peur me dit l’enfant   

Une Etrille amoureuse 

Et puis, le calme, la douceur, avec : J’ai rêvé

Il faisait beau, j’étais face à la mer. Les mouettes volaient, hautes dans le ciel bleu froid. J’ai rêvé tout seul au milieu des autres regardant les vagues se poser doucement sur le sable mouillé. Le vent frais cinglait, mon visage fatigué. J’ai  rêvé, tu étais là, tout près, tout contre, en moi. J’étais debout devant la mer, face aux vagues, bousculé par une brise printanière si fraîche qu’elle me transperçait, je me croyais seul ; tu étais là, si proche. Et ta voix, si claire, si envoûtante. Je me croyais seul. Tu vivais en moi. Les yeux grands ouverts sur l’horizon, j’étais poisson flottant entre deux vies, minuscule algue dans un océan de sérénité et de bonheur, oiseau rageur criant ma faim de toi, coquille vivante gonflée d’amour. J’ai rêvé. C’était ailleurs. Ce n’était pas moi. Ou alors un autre moi. Mais tu étais là. Dans l’espace de mon esprit bousculé par la brise coupante comme un mot d’amour. J’ai rêvé. C’était un rêve merveilleux. 

14 novembre, 2010

Spectacle des chevaux d’Ambre à Cabourg (14) août 2009 et 2010

Classé sous Photos — Alain Desjeunes @ 17:56

 

Jazz 96 (Alain Desjeunes/Yves Gilbert)

 

Depuis 5 ans c’est l’aventure tous les étés avec la troupe des chevaux d’Ambre à Cabourg. 50 personnes, amateurs, cavaliers, cavalières, pour un spectacle de près de 2 heures sur des thèmes différents chaque année. Une aventure, un partage entre comédie et chansons, chevaux et délires de lumières et de sons.

 img6936.jpg      img6278.jpg  img6285.jpg     img6170.jpg     img81981.jpg   img83711.jpg   img8414.jpg  img8440.jpg   img8848.jpg

 

 

30 octobre, 2009

La Chandelle

Classé sous chansons/musiques — Alain Desjeunes @ 23:11

 

La Chandelle  (Alain Desjeunes / Yves Gilbert)

Image de prévisualisation YouTube

 

16 septembre, 2009

La manière douce

Classé sous chansons/musiques,textes — Alain Desjeunes @ 20:38

La manière douce     

   dsc02138.jpg  La manière douce dans chansons/musiques dscn9967-300x225  dsc02131-300x225 dans textes  dscn9964-300x225

Autre texte, plus sombre, souvenir d’un instant du côté de Daglan…

SI VOUS LA RENCONTREZ     

Si vous la rencontrez, attention prenez garde     Elle vous fera hurler, comme tous les chiens de garde
Et vous laissera blessé, sans aucune sauvegarde. Et vous laissera blessé, sans aucune sauvegarde

Je l’ai connue je l’ai aimée    Quand je l’ai vue elle m’a grillé
Au feu de ses yeux angéliques  Aux mots de sa bouche maléfique.
Ne plongez pas dans le reflet  De son regard soporifique
Vous ne serez plus qu’une plaie.  Pour un instant si diabolique

Si vous la rencontrez, attention prenez garde  Elle vous fera hurler, comme tous les chiens de garde
Et vous laissera blessé, sans aucune sauvegarde.  Et vous laissera blessé, sans aucune sauvegarde

De toute façon il sera trop tard  Car au moment catalytique
Vous serez devenu si volcanique  Que vous tomberez sur son poignard
Je l’ai connue et l’ai aimée  Quand je l’ai vue elle m’a grillé
Au son de sa voix exotique Et de son corps si magnifique

Si vous la rencontrez, attention prenez garde  Elle vous fera hurler, comme tous les chiens de garde
Et vous laissera blessé, sans aucune sauvegarde.  Et vous laissera blessé, sans aucune sauvegarde

Si vous la rencontrez, attention prenez garde  Elle vous fera hurler, comme tous les chiens de garde
Et vous laissera blessé, Et vous laissera blessé,   Et vous laissera blessé, Et vous laissera blessé,

Paroles : Alain Desjeunes     Musique : Yves Gilbert       2007 / 2008     arrangements : Anthony Langevin, David Garcia, Thomas Planque, Alain Aubert

7 septembre, 2009

Concert hommage au Soubock le 11 septembre 2009

Classé sous chansons/musiques,Ci-Nougaro - l'album live,Photos — Alain Desjeunes @ 21:47

  Poster_quatre boules de cuir      lesoubockvendredi11septembre2009.jpg       Concert hommage au Soubock le 11 septembre 2009 dans chansons/musiques affiche_19_juillet_2007_copie-210x300                         

           calicot_5mx1m_au_quart-300x60 dans Ci-Nougaro - l'album live

7 septembre, 2008

Extrait Le Doc. janvier 2014

Classé sous chansons/musiques,Photos — Alain Desjeunes @ 14:19


DOCTEUR (C. Nougaro) 
http://alaindesjeunes.l.a.f.unblog.fr/files/2008/09/docteur-a.d.-le-doc.mp3

 

DANSEZ SUR MOI ( C.Nougaro)

 

 

 

 

 

 

7 août, 2008

Petite Fille (A.Desjeunes-Y.Gilbert)

Classé sous chansons/musiques — Alain Desjeunes @ 15:42

15 mai, 2008

Nettoyage à sec

Classé sous Mes livres — Alain Desjeunes @ 11:29

nettoyagesec.jpg                   resteencoreunpeu.jpg

31 décembre, 2007

Dernier sursaut ( roman )

Classé sous Mes livres — Alain Desjeunes @ 17:34

        » Il savait aujourd’hui qu’il arrivait au terme de son histoire. Il savait qu’il avait réussi le pari fou de mettre à genoux des hommes et des femmes. Qu’enfin le monde devenait ce qu’il avait décidé qu’il deviendrait : une énorme entreprise. Une entreprise mondiale où la liberté n’existait plus…. » Face à cette folie existait-il un remède ? Un homme seul pouvait-il lutter conte ce pouvoir ? N’était-il pas déjà trop tard ? De Normandie en Bavière, de Paris à Berlin et à travers toute l’Europe, un homme traqué nous entraine avec lui dans sa recherche de liberté.                                

                         file0082.jpg

 

12

Ensemble Vocal d'Avignon |
chansonsquiparlent |
Les Cookies |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | dj-megawatt
| Discographie Sinik
| LA CHORALE AMADEUS DE MARSE...